skip to Main Content
BIENVENUE

Depuis sa prise de compétence insertion en 1999, la Communauté Urbaine Creusot Montceau s’était fixée comme objectif de renforcer l’efficacité du dispositif « Emploi – Insertion » pour les personnes en difficulté et a fait de l’insertion un enjeu important pour son territoire.

Pour ce faire, la collectivité a enclenché une démarche d’évaluation des structures d’insertion, d’information et de formation du territoire communautaire à fin 2009 qui a conclu notamment à la nécessité de la création d’une structure unique comme Agire.

Le Creusot
5, av. F. Mitterrand- 1er étage - 71200 Le Creusot
03.85.77.68.01
Du lundi au vendredi : 9:00 - 12:00 / 13:30-17:00
Montceau-les-Mines
5 rue Saint-Eloi - 3ème étage - 71300 Montceau les mines
03.85.57.04.57
Du lundi au vendredi : 9:00 - 12:00 / 13:30-17:00
Le Creusot : 03 85 77 68 01 Montceau : 03 85 57 04 57 contact@agire-cucm.fr

Je me suis inscrite à la Mission Locale en octobre 2018 pour entrer sur le dispositif de la Garantie Jeunes. J’avais un cursus dans les métiers d’art. J’ai fait un CAP de tournage en céramique à Longchamp près de Dijon et un Bac pro Métiers d’Art. Ensuite, je suis partie à Paris faire un DMA à l’école Duperré. A la sortie de ma formation, je ne savais pas vraiment quoi faire. J’étais un peu perdue. Je voulais continuer dans les métiers d’art mais aussi voir autre chose et ne pas rester enfermée dans un seul domaine. Ma sœur m’a parlé de la Garantie Jeunes. Je me suis dit que ça serait bien. Je pourrais faire plein de stages et découvrir d’autres métiers. J’aurais pu m’installer et avoir mon atelier. Mais je me sentais trop jeune pour cela et je voulais acquérir de l’expérience. C’est un choix.

La Garantie Jeunes, c’est sympa, on voit plein d’intervenants qui nous font découvrir des métiers. On aborde des questions auxquelles on ne pense pas forcément quand on est jeunes : par exemple sur le logement. Avec la Garantie Jeunes on voit comment s’en sortir dans la vie.

Mon parcours est un peu compliqué. On cherchait dans le domaine du décor, du cinéma et ce n’est pas facile à trouver. J’ai commencé mes stages par la Manufacture de Digoin dans le domaine de la céramique, j’avais aussi à cœur de m’essayer à la photographie en faisant un stage avec un photographe de Montceau. Je suis également allée à l’Atelier du Coin, j’ai vu ce qu’était la gravure sur bois. J’ai pensé à faire de l’animation et à passer le BAFA sans être convaincue. A Montchanin, j’ai vu le montage vidéo avec l’Association La Marotte et dernièrement, j’ai fait un stage de 3 semaines à Disney dans le domaine du décor. C’était génial. Je pense aussi faire une formation pour me spécialiser dans la fabrication d’accessoires à Bagnolet près de Paris et j’envisage une formation peinture – patine dans le domaine du décor et du cinéma.

La Garantie Jeunes m’a apporté un appui dans la recherche de stages. J’ai trouvé un relais auprès de Carole. Et je sais qu’une fois la Garantie Jeunes terminée, je retrouverai l’accompagnement de Baptiste via la Mission Locale. Je ne me sens pas toute seule.

Back To Top